tedxluxembourgcity2013-1

Je commence ce texte par le slogan de Ted Ideas worth spreading (des idées qui méritent d’être diffusées).

C’était le 6 mars 2013 qu’avait eu lieu la seconde édition de Tedx LuxembourgCity organisée par Mike Koedinger et qui avait pour thème le courage. Tedx s’est déroulé au Mudam (musée d’art moderne) à Luxembourg. Cet endroit est vraiment superbe et je trouve qu’il convient parfaitement à une conférence Tedx.

J’avais adoré la première édition de Tedx (Technology, Entertainment and Design) luxembourgcity mais je dois avouer que cette année Mike Koedinger a encore fait mieux !

En effet, certains intervenants ont réussi à m’émouvoir et d’autres à me faire rire tout en apportant un message. Effectivement, en allant à une conférence Tedx, on en ressort avec de nouvelles idées et une autre façon de voir le monde et la vie.

C’est l’excellent Pedro Castilho, que l’on avait vu l’année dernière en qualité d’intervenant, qui animait la conférence. Tous les intervenants étaient vraiment très bons et passionnants. Toutefois, certains m’ont vraiment marqués.

Mise à jour de l’article : Les vidéos de TEDXLUXEMBOURGCITY sont en lignes : http://paradoxetemporel.fr/4103-les-videos-de-tedxluxembourgcity-2013.html

Tout d’abord il y a 3 personnes qui m’ont fait avoir les larmes aux yeux et qui m’ont touché au plus profond de moi.

C’est le cas de Jennifer Rawlings dont le sujet était “The courage to forgive”. Cet écrivain et cinéaste qui parcourt le monde nous a parlé de sujets vraiment tristes. D’ailleurs celui qui m’a marqué le plus est celui d’une dame qui vit en Bosnie et qui a perdu son fils 9 ans après la guerre. En effet, lui et son camarade ont trouvé une grenade dans une zone soi-disant « sans danger » et ils sont morts. Le plus poignant dans le récit de Jennifer, c’est sa manière d’aborder le sujet car elle arrive à transmettre ce qu’elle a vécu au public. J’avoue que j’ai pleuré en l’écoutant car ce qu’elle avait raconté m’a touché. D’ailleurs en écrivant ce texte, j’en ai encore des frissons…

tedxluxembourgcity2013-2

 

Ensuite c’est Jean-Claude Schlim avec son sujet “Staying alive with AIDS”. Ce réalisateur Luxembourgeois a réussi à nous émouvoir en nous parlant du SIDA. D’ailleurs il en est lui-même atteint et c’est grâce à son courage et sa volonté de se battre contre cette maladie et les préjugés qu’il a réussi à transmettre son message au public.

La judoka Marie Müller, avec son sujet: “Moving to Victory street”  , a également réussi à émouvoir le public. En effet, elle a expliqué sa défaite aux Jeux olympiques de 2012. En commençant son récit, elle nous raconta sa fierté de participer aux jeux puis son désarroi lors de sa défaite. Le public a pu sentir qu’elle était prête à pleurer…

Ensuite des personnes comme Stephan Kinsch avec “Why your inner clown’s the better leader” nous donnent à réfléchir. Pour cela, il utilise son sérieux et son côté comique pour nous expliquer qu’il faut parfois rire et se laisser aller plutôt que de ne penser qu’à être sérieux pour réussir dans la vie.

L’excellent Marc Teusch (qui est un fan de WOZ alias Steve Wozniak) avec son sujet “Maker-spaces: The future of education” donne un réel espoir aux générations futures. Il explique une autre manière d’enseigner pour empêcher l’ennui ressenti par les élèves mais surtout pour les rendre créatifs. Car l’apprentissage du savoir par la création via des Makerspaces, FabLabs, hackerspaces fait progresser et innover les enfants… D’ailleurs pour mes deux enfants, j’aimerai bien qu’ils aient un professeur comme Marc Teusch et vu la réaction du public, je pense que je ne suis pas le seul.

Brian Mengwasser (the last one) avec son sujet “Our energy lifeline from the stars” donne aussi un espoir pour l’humanité avec l’espace pour produire une solution d’énergie et ainsi remplacer nos centrales nucléaires.

Sven Clement avec son sujet “From being ridiculed to having a shot at change” nous a expliqué comment il a réussi à faire changer les choses en créant le parti pirate luxembourgeois. C’est d’ailleurs avec humour qu’il nous a expliqué qu’il faut toujours essayer et qu’une idée peut se concrétiser.

tedxluxembourgcity2013-3

 

Même si je ne cite pas tout les intervenants (je m’en excuse), sachez qu’ils ont tous réussi à apporter quelque chose au cours de la journée.

Ce que je pourrai dire par rapport à cette journée c’est qu’on arrive à une conférence Tedx et on en repart changé, beaucoup plus ouvert et on a le sentiment qu’on peut aussi faire quelque chose pour changer soi-même ou pour faire changer les choses. En effet, on nous explique le monde actuel et le monde que l’on pourrait construire. Voir une conférence Tedx en vidéo et la vivre en live est complètement différent et je vous conseille vivement d’y assister.

Je tiens à remercier fortement tous les intervenants de ce TedxLuxembourgcity pour tout ce qu’ils ont partagé avec le public.

Et encore félicitation à l’organisateur Mike Koedinger pour nous avoir apporté les conférences Tedx au Luxembourg.

 

tedxluxembourgcity2013-4

 

Dans l’ordre de passage des intervenants :

Sylvia Camarda : “Dancing through the dark”

Poorai Desai : “One Planet Living”

Erica Monfardini : “Writing the courage manual”

Sven Clement : “From being ridiculed to having a shot at change”

Cecile Devroye : “Dare to change”

Marc Teusch : “Maker-spaces: The future of education”

Troy Bankhead : “Mr Invisible”

Kevin Haas : “Le battement d’aile de papillon”

Jennifer Rawlings : “The courage to forgive”

Françoise Hontoy : “Just do it – change your fears”

Stephan Kinsch : “Why your inner clown’s the better leader”

Katy Fox : “Courage and Connection”

Jean-Claude Schlim : “Staying alive with AIDS”

Marie Müller : “Moving to Victory street”

Jasper Bergink : “For a state of happiness”

Brian Mengwasser (the last one) : “Our energy lifeline from the stars”

 

Et pour finir cet article je vais reprendre encore une fois le slogan de TED : Ideas worth spreading