Anachrony de Dávid Turczi, Viktor Péter et Richárd Ámann, illustré par Villő  Farkas et édité par Mindclash Games.

Jeu post apocalyptique, de pose d’ouvriers et de gestion de ressources dont l’objectif est de quitter la planète avant sa destruction due au crash d’une météorite dévastatrice. Le vainqueur étant le joueur avec le plus de points de victoire. Des failles temporelles se sont ouvertes grâce à l’utilisation du Neutronium (ressource violette), celles-ci permettent de demander à notre voie, notre civilisation future, de nous envoyer des ressources nécessaires au développement de notre citée. Ressources qu’il faudra ensuite renvoyer dans le passé pour éviter tout paradoxe temporel comme dirait le Doc.

Partie en cours…..   

Pour scorer : construire des bâtiments et des superprojets, voyager dans le passé et rembourser les ressources, faire passer ces ouvriers de l’état inactif à actif en étant un bon chef, effectuer des recherches scientifiques, évacuer son peuple et remplir des conditions de fin de partie.  Attention, il peut aussi arriver de perdre des points…

Il y a une phase de jeu avant la chute de la météorite, et une phase plus boostée, plus courte, après le crash pour évacuer en tout urgence la capitale et cette planète qui court à sa perte.

Le matériel est de très bonne qualité,  aussi bien les ressources que les tuiles bâtiments et ouvriers, et plateaux de jeu. Possibilité d’acheter les figurines exosquelettes qui remplaceront les  marqueurs en achetant le pack exosuit commander. Ce pack contient aussi de nouveaux systèmes de jeu.

Exemple du set up du Plateau joueur de la voie de l’Harmonie

Le jeu demande une expérience du monde ludique et du jeu expert. Mais un joueur motivé pourra très bien s’approprié ces mécaniques de jeu. Le système iconographique fonctionne plutôt bien. Chaque tuile bâtiment est numérotée et en cas de doute il est possible de se reporter à la règle pour retrouver rapidement l’effet de celle-ci.

Jeu de réflexion et de stratégie où l’action des autres joueurs impacte sur nos propres décisions. Il est important d’être rigoureux sur les différentes phases d’action pour ne pas louper un élément important lors du déroulement du jeu. Chaque joueur sera en possession d’une carte d’aide de jeu.

J’ai pu tester ce jeu à 2, 3 et 4 joueurs. Pour moi la formule la plus appropriée est celle à trois joueurs et quatre joueurs en terme d’interaction et de temps de jeu.

Le mode solo, avec le chronobot, est très bien équilibré, très bien conçu. Il peut être un moyen pour se familiariser avec les règles.

Exemple de ressources : de bas en haut, 1 eau à gauche et 5 eaux à droite, l’Or, le Neutronium

Grande rejouabilité : choix de la voie, du héros, le placement des superprojets, des condition de fin de partie, des bâtiments, du placement des ressources lors du réapprovisionnement de la mine et des ouvriers, les tuiles capitales détruites et le hasard des dés pour les actions découvertes et paradoxes. Il y a aussi la possibilité de choisir différents niveaux de difficulté de jeu et de jouer de manière symétrique ou asymétrique selon la voie et le côté choisi pour le plateau joueur. Il existe une extension, présente dans la boite de base « Le jugement dernier », que je n’ai pas encore testé. Anachrony  fait partie des jeux incontournables de cette année 2017 et qui perdurera dans le temps.

Bon jeu à Toutes et Tous !!!

 

Anachrony est distribué en France par Pixie Games

 

Texte de Benjamin Guimbert