Terre Pirates : à l’abordage !!

Jeu de Mathieu Roussignol. Aquarelliste Hervé Bécasse, graphiste Mickaël Nardy,  édité par Roussignol Edition. 2 à 6 pirates pour des parties de 45 minutes et un minimum de 12 ans de navigation. Ce jeu mélange jeu de cartes et jeu de plateau à la manière d’un colt express ou des aventuriers du rail.

Une campagne de financement participatif a été lancée sur KissKissBankBank, sur une période de 45 jours pour se terminer le 8 mai 2017. Vous trouverez aujourd’hui ce jeu dans toutes les bonnes boutiques.

Pour une partie à 4 joueurs, le pirate qui ramènera 4 trésors en un seul trajet à la capitale deviendra le chef des pirates.  Pour ce faire, vous devrez soit découvrir des trésors sur les différentes îles de l’archipel, soit aborder les navires des autres pirates, vos adversaires, afin de voler leur précieux butin.

Entre le XVIIème et XVIIIème siècle, chaque joueuse et chaque joueur incarneront un des 6 pirates aux capacités différentes  correspondante à leurs personnalités :

. Défense et contre-attaque, la défensive Anne Bonnie alias Adam Bonny (en violet)

. Vitesse en mer, le navigateur Bartholomew Roberts alias le Baronnet Noir (en bleu)

. Abordage, le guerrier Edward Jeach alias Barbe Noire (en rouge)

. Protections de trésors et esquives, le noble Henry Morgan, le Gouverneur (en jaune)

. Vol de cartes, le voleur Olivier Levasseur alias la Buse (en gris)

. Découvertes de trésors, l’explorateur Samuel Bellamy alias Black Sam (en vert)

Chacun de ces flibustiers est accompagné de son navire ainsi que d’un deck de cartes pirates correspondant à son personnage. Ce deck de cartes actions est orienté en fonction de la personnalité du pirate.

En début de partie, chaque pirate piochera 3 cartes objets et 2 cartes pirates. Les navires seront tous placés à la capitale située en bas à gauche du plateau. Les bateaux et leurs équipages sont prêts à quitter le port pour découvrir les trésors des îles environnantes. Ces îles ont entre 1 et 3 points d’ancrage (point blanc au contour jaune). Elles sont délimitées par les courants en blancs appelés zones.

4 autres pioches seront accessibles à tous les pirates

  • Déplacements, ces cartes vous permettront de naviguer entre 2 et 4 points de déplacement.
  • Objets, ces cartes vous permettrons de découvrir des trésors. Combinez les 2 symboles indiqués sous le nom de l’île et le magot vous appartiendra.
  • abordage : arme permettant d’attaquer les autres navires et de vous défendre. Cette action peut avoir lieu seulement lorsque que 2 navires ce trouvent sur le même point d’emplacement.
  • Tirs de canons permettront d’affaiblir ou de couler un navire ennemi se situant sur la même case que vous ou à un point d’emplacement de votre position.

A chacun de vos tours, vous pouvez piocher 3 cartes dans les pioches de votre choix mais votre main ne doit jamais excéder plus de 12 cartes. Puis vous pouvez jouer le nombre de cartes que vous souhaitez et appliquer les actions de chacune d’elle. Au premier tour, vous commencerez avec 8 cartes en main.

A noter que pour équilibrer un peu plus le jeu, lorsque l’explorateur ou le navigateur pioche une carte objet sabre, celle-ci leur permettra de rajouter un bonus de +3 à leur abordage.

Dès le deuxième tour de jeu, le 1er joueur ou joueuse devra tirer une carte événement. Celle-ci révélera un bonus ou malus voir un défi, valable soit pour le tour complet soit en effet one shoot (instantané).

Des bonus sont également enfouis avec les trésors présents sur les différentes îles de l’archipel. Des bonus de +1 soit pour le déplacement, soit pour l’attaque pendant l’abordage, soit lors d’un tir de canon ou alors permet à un navire d’esquiver un tir de canon.

Set Up partie à 4 pirates :

Tirs de canons et abordage :

A ce moment précis, où les 2 navires se croisent, démarre la phase de tirs de canons choisie par la Buse contre Adam Bonny.

 

Voici en quelques clichés le déroulement de cette phase de jeu :

Il s’en suit la phase d’abordage :

Pour des joueurs non-initiés les règles du jeu se comprennent facilement et s’assimilent rapidement. Elles s’adaptent en fonction du nombre de pirates présents sur la mer. Grande rejouabilité, en fonction du pirate que vous jouerez et de la stratégie adaptée. Le fait de pouvoir choisir 3 cartes, voir 4 si vous possédez le bonus bâtiment receleur, parmi les 5 pioches disponibles va vous emmener jusqu’au bout du monde si tant est qu’il soit plat comme une assiette et là c’est la chute d’eau…

Rapide à jouer, on commence à préparer son coup en attendant son tour.

Le thème est vraiment super bien exploité, l’immersion est totale. Hahaha !!!! Touché – coulé, on en redemande capt’aine.

2 extensions sont également disponibles :

. La première pour « pimper » votre jeu, c’est à dire que les bateaux en carton reposant sur leur socle sont remplacés par de beaux bateaux en bois.

. La seconde extension nous amène un nouveau personnage du nom de Marie Read alias Bloody Mary, spécialiste du tir de canons et qui contrôle une flotte de 3 navires.

Très bonne partie à toutes et à tous !!!

Article de Benjamin Guimbert