Vikings Gone Wild, à l’attaque !

Vikings Gone Wild est un jeu de Julien Vergonjeanne, illustré par Mateusz Komada, Radek Bolkowski et Ryszard Lembas. Édité par Lucky Duck Games et distribué par Atalia. De 2 à 4 joueurs à partir de 12 ans pour des parties de 45 à 90 minutes. A fait ses armes par le biais du financement participatif sur la plateforme Kickstarter du 19 mai 2016 au 9 juin 2016 (21 jours).

Jeu de deckbuilding inspiré de l’univers d’un jeu vidéo. Construction et développement de votre Clan de vikings en augmentant et améliorant votre deck de cartes. Votre deck de départ vous permet d’acheter des cartes, celles-ci ont toutes un coût. Vous les paierez en Or ou en Bière. A votre tour de jeu vous piochez 5 cartes de votre plateau personnel, elles constitueront votre Main. A partir de cette Main, vous pourrez acheter des Bâtiments, des cartes Voie d’Odin, des Unités et de la Défense en payant le coût en ressource, indiqué en haut à droite de ces cartes.

Set up :

Après avoir choisi leur jeton Clan, les joueurs reçoivent 6 cartes Bière, 2 cartes Or et 2 cartes Guerrier Viking. Ces cartes sont placées face cachée sur le plateau joueur. Puis ils reçoivent 3 cartes Hôtel de Ville de niveau différent (de 1 à 3), le 1er niveau sera placé face visible sur le village, les autres seront placées dessous. Chaque joueur pioche 2 cartes Mission de niveau 1 qui seront placées sur le plateau personnel. Une carte Aide de jeu viendra compléter votre set up.

Les cartes Mission sont réparties en 3 niveaux de récompense: 1 point de victoire, 2 points de victoire et 3 points de victoire.

Toute carte achetée rejoint directement votre défausse

Les cartes Bâtiment sont placées à côté de votre plateau personnel, votre village, avec un jeton construction placé dessus.

Sur la 1ère ligne du plateau de jeu, placez les cartes Voie d’Odin. Elles ont un symbole éclair représenté en bas à droite des cartes. Ces cartes vous rapportent des Ressources, des Unités, de la Défense, des Points de victoire en combattant un Mort-Vivant. Elles vous donnent aussi la possibilité de piocher une carte dans votre paquet plateau personnel ou de voler une ressource à un bâtiment adverse.

Sous cette ligne, à gauche, nous trouvons les cartes Unité (attaque) bordure rouge pour attaquer un bâtiment ennemi et les cartes Défense bordure bleue qui peuvent être jouées à tout moment lorsqu’un adversaire attaque l’un de vos bâtiments. Le chiffre placé sous l’illustration indique la valeur d’attaque ou de défense.

Et sur la droite, nous avons les bâtiments. De quoi produire nos ressources Bière et Or. La construction de Réserve vous permettra de stocker vos ressources en fin de tour.

Entre ces 2 emplacements, il y a l’action échange de Ressources et l’action Attaquer Draco (Cf. photo ci-dessous). L’iconographie est très explicite.

Au dessus de la piste de score, nous avons une dernière ligne séparée en 3 types de cartes. De gauche à droite, les Cartes Faveur Divine, les cartes Mission et les cartes Bonus de Fin de Partie.

Vous pouvez gagner des cartes Faveur Divine lorsque vous atteignez un score de 5, 12 et 20 points de victoire ou en réussissant une attaque d’un Hôtel de Ville de niveau 3. Ces cartes, très puissantes, vous permettent d’améliorer grandement votre deck. En fonction du nombre total de joueurs, un certain nombre de cartes Faveur Divine seront placées sur le plateau de jeu dont 2 sont révélées face visible. Quand un joueur pioche une carte Faveur Divine, il aura le choix entre les 2 cartes disponibles et la 1ère de la pile face cachée.

Le joueur, qui remplit les conditions d’une ou des cartes Bonus de Fin Partie, gagne 6 points de victoire supplémentaires.

Le joueur qui a le score le plus élevé remporte la partie

Un tour de jeu est composé de 5 Phases :

  • Production: placer une ressource correspondante sur chacune de vos Brasseries et Mines d’Or.

  • Pioche: Chaque joueur constitue sa Main en piochant 5 cartes, +1 carte par Taverne en votre possession.
  • Joueurs : Chaque joueur joue autant d’action qu’il le souhaite en fonction de sa Main. Vous pouvez acheter des cartes Voie d’Odin, Unité ou Défense, construire des Bâtiments, améliorer votre Hôtel de Ville, attaquer, accomplir une Mission et échanger des Ressources. Attaquer un bâtiment adverse vous rapporte des points de victoire et dans certains cas des récompenses supplémentaires. L’attaquant remporte le combat si sa valeur d’attaque est supérieure ou égale à la valeur de défense du bâtiment. Lors d’une construction placée un jeton Construction sur le bâtiment en question (Cf. photo ci-dessous).

  • Stockage : Les ressources produites ou pillées peuvent être déplacées sur leurs Réserves respectives. Une réserve totalement remplie en fin de tour de jeu vous rapporte 1 point de victoire.
  • Fin de Tour : Défaussez vous des cartes jouées et des cartes en Main sauf si vous possédez un Drakkar. Retirez tous les jetons (Construction et Dégât). Sur la piste la Voie d’Odin, défaussez la carte la plus à droite et abreuvez la piste de cartes.

Une fois les règles assimilées, les parties peuvent aller vite. Le jeu est dynamisé par les améliorations que vous vous procurerez au fur et à mesure de vos tours. Votre deck gonfle, votre éventail de choix aussi. Vikings Gone Wild s’inscrit aujourd’hui comme un incontournable du deckbuilding. Quelques phases d’interaction, avec les actions Attaque, Défense et Vol, viendront mettre à mal les plans de votre ou vos adversaires mais aussi les vôtres. Le travail des illustrateurs et les différentes appellations des cartes donnent une belle pointe d’humour à ce jeu familial.

Mènerez vous votre Clan vers la victoire ?

Plusieurs Extensions sont également disponibles : Guild Wars, It’s A Kind Of Magic et Ragnarok

Très bonne partie à toutes et tous !!!

Article de Benjamin Guimbert