Suite à la fermeture de Megaupload et après avoir lu une quantité d’articles, je tenais à donner mon opinion mais surtout je vais comparer l’arrêt de Megaupload avec les BBS et les serveurs FTP. Puis  je parlerai de ce qui s’est déroulé depuis la fermeture et enfin je parlerai de la liberté d’expression.  Vous serez sûrement déçu car je ne vais pas donner des alternatives de Megaupload ni l’url du nouveau serveur de Megaupload (donc n’essayez surtout pas http://127.0.0.1 ;-)).

Megaupload et les freewares ?

Beaucoup de personnes s’étonnent et crient en voyant un site comme megaupload qui se ferme… A part un pourcentage très minime, il faut bien se rendre compte que cet hébergeur n’était pas là pour que vous puissiez télécharger vos images de distribution Linux ou des freewares. Il faut arrêter de se mettre un bandeau sur les yeux. Plus de la majorité des personnes l’utilisait à des fins illégales. Donc la fermeture de Megaupload est normale.

Megaupload stockage de photos en ligne ?

C’est vrai que quelques personnes (sans doute – de 2 %) ont utilisé ce service pour mettre leurs fichiers personnels (images de famille par exemple). En effet cette offre de stockage en ligne était sans comparaison au niveau du prix. Si vous alliez voir les concurrents de stockage en ligne il y a quelques années comme Dropbox, Mozy, CrashPlan, … les prix étaient exorbitants. Je parle de vrai stockage et non pas de concurrents comme Rapishare, Fileserve, … qui jouent dans la même cour que Megaupload pour les contenus (donc pas pour les distributions Linux). Personnellement, je pense qu’il faut avoir plutôt un accès Mozy, voir un serveur dédié ou un serveur Hubic (qui va sortir) plutôt que d’avoir une solution chez des sites comme Megaupload et ses amis.
Donc pour revenir à ces quelques personnes qui auraient vraiment utilisé MegaUpload comme serveur de sauvegarde légal, je pense qu’il y aura sans doute un jour une infirme possibilité de retrouver un jour vos données …

 

Megaupload, un BBS pirate ou un serveur 0 day ?

On pourrait presque le comparer un BBS (bulletin board system) warez des années 80/90 ou vous trouviez des freewares et aussi des logiciels pirates. Souvent ces BBS pirates (qui se trouvaient dans le monde entier) vendaient des accès pour que vous puissiez télécharger. Ils étaient difficiles à trouver et les accès étaient donnés souvent qu’à une « élite ». Il y avait une organisation dans ces groupes avec les swappers, les coders, les crackers, …,  avec des groupes mythiques comme Les Replicants, Razor 1911, … Puis soudain certains se faisaient buster (attraper) par la police … Et personne n’avait crié au scandale.

Ensuite au début de l’ère d’Internet, vous pouviez trouver des serveurs FTP 0 day (voir 0 seconde) tenus par des teams qui vendaient (parfois) des accès pour que vous puissiez prendre des logiciels chez eux. Ils se trouvaient un peu partout dans le monde avec des bandes passantes ultra rapides. Encore une fois, il fallait faire parti de l’élite ou connaître les bonnes personnes pour pouvoir leecher ou être couriers. Beaucoup se sont fait arrêtés et encore une fois personne n’avait été étonné…

La différence avec Megaupload par rapport à ces deux époques c’est que celui ci est accessible au plus grand nombre de personnes sans aucune connaissance. En effet, les moteurs de recherche vous permettaient de trouver facilement des contenus illicites. C’est devenu du piratage grand public et c’est fini avec le monde underground. Monsieur et madame tout le monde pouvaient (peuvent) accéder au contenu voulu… Le pire c’est que c’est la publicité qui faisait vivre ce site !
Je pense vraiment que c’est pour cette raison que les gens s’offusquent principalement car on leur enlève ce qui était facilement piratable et surtout gratuit (ou payant).

Personnellement je ne vois aucune différence entre ces époques. Cela a toujours été illégal… Dans le dernier cas le fondateur Kim Dotcom est devenu riche sur le dos des artistes et industriels. La police du monde entier se mettait déjà d’accord pour pouvoir attraper les différents membres dans les différents pays. Donc rien n’a changé…

Depuis jeudi 19 janvier 2012 …

Depuis jeudi, on a pu voir fleurir un site de phishing (109.236.83.xx) qui a été très diffusé (via le site reflets.info ? dont je ne comprends pas la démarche). Je pense que d’autres faux sites comme Megaupload vont apparaître afin de mettre des bannières de publicités et gagner de l’argent.

Il y a aussi eu des attaques des Anonymous (via le logiciel Loic) sur plusieurs sites. D’ailleurs sur ces attaques, je suis surpris de lire dans un article du monde que les Anonymous ont forcé à leur insu des utilisateurs web à participer à ces attaques #opmegaupload. Si l’article de Laurent Checola est correct, je suis vraiment intrigué car je ne pensais pas que c’était la philosophie de ce groupe (surtout après avoir lu l’excellent Anonymous de Frédéric Bardeau et Nicolas Danet).


Voici la liste des sites attaqués par les Anonymous :

Department of Justice (Justice.gov)
Motion Picture Association of America (MPAA.org)
Universal Music (UniversalMusic.com)
Belgian Anti-Piracy Federation (Anti-piracy.be/nl/)
Recording Industry Association of America (RIAA.org)
Federal Bureau of Investigation (FBI.gov)
HADOPI law site (HADOPI.fr)
U.S. Copyright Office (Copyright.gov)
Universal Music France (UniversalMusic.fr)
Senator Christopher Dodd (ChrisDodd.com)
Vivendi France (Vivendi.fr)
The White House (Whitehouse.gov)
BMI (BMI.com)
Warner Music Group (WMG.com)

J’ajoute encore au moment où j’écris ces lignes http://somlivre.com/ & cbs.com (dimanche 22 janvier 2012 à 18h)

De plus ce dimanche 22 janvier 2012 les anonymous ont mis le catalogue complet de Sony en ligne …

Les anonymous ont décidé de faire une manifestation physique en mars 2012 à Paris (http://anonymact.fr/) afin de s’unir et protester contre les lois liberticides et les menaces qui pèsent actuellement sur la neutralité du réseau en France et dans le monde (Hadopi, Loppsi, ACTA, SOPA/PIPA, IPRED…).

Alors que tout le monde connaissait l’existence de Megaupload, pleins d’articles sont parus dans la presse avec beaucoup de personnes choquées …

La liberté d’expression ?

Cette fermeture est elle vraiment un frein à la liberté d’expression ? Je serai assez nuancé la dessus surtout en lisant les lois SOPA, PIPA, HADOPI, LOPPSI, …

D’un côté je suis contre ces lois et d’un autre je suis pour … On ne peut vraiment pas laisser le net comme un far west mais on ne peut pas en faire un lieu répressif dans lequel on coupe les accès pour un dénis d’opinion et dans lequel la liberté d’expression n’aurait plus lieu …

Les Anonymous œuvrent pour ce qu’ils croient juste et j’en suis ravi. Ils prennent vraiment à cœur les problèmes et ce sont des combattants pour la liberté d’expression.

Mais d’un autre côté les pays luttent aussi dans ce qu’ils croient juste…C’est vrai que dans ce dernier cas, tout se mélange (ayants droits, combattre les sites idéologiques, …) mais chaque personne a ses raisons (bonnes ou mauvaises) pour intervenir. Il faut noter que les états (dont la France) sont aussi responsables du piratage notamment en ayant promulgué la taxe sur la copie privée  (taxes sur les consommables numériques comme les disques durs, clé usb, et appareils multimédia).

Je pense qu’il faudrait déjà segmenter les lois et ne pas donner les pleins pouvoirs à une poignée d’individus car la puissance de l’argent modifie les comportements…

A part changer le système économique mondial il n’y a plus vraiment de solutions.

 

Dans tous les cas, c’est bien que la fermeture d’un site ait un impact positif et négatif dans le monde numérique et réel car cela fera bouger les choses dans le bon ou mauvais sens …

Source : Lemonde.fr, Liberation.fr, Korben.info, Reflets.info, les anonymous, wikipedia et mes informateurs qui tiennent à garder l’anonymat….