Greenville 1989, aventures fantastiques chez Sorry We Are French

Welcome in Greenville 1989

Greenville 1989 est un jeu de ​Florian Fay et illustré de main de maître par ​David Sitbon. Il s’adresse à un public à partir de 16 ans du fait de l’univers fantastico-glauque où il se déroule. Les parties sont faites pour 3 à 6 joueurs. L’éditeur est Sorry We Are French.

Le Jeu

Gros coup de cœur de ce début d’année et du Festival International des Jeux de Cannes. Greenville vous entraîne dans une petite ville en 1989 bien entendu. Vous êtes un adolescent qui se retrouve en plein cauchemar et s’aperçoit qu’il peut communiquer par la pensée avec ses amis. Cela va être bien pratique car dans ce jeu coopératif, il va falloir essayer de sortir de ce monde de folie tous ensemble. Si l’un des joueurs reste coincé dans le monde parallèle, toute l’équipe perd la partie….

 

Le fonctionnement

Alors il va falloir rester bien concentré. Un des joueurs, que l’on appellera le guide, va distribuer une carte à chacun des joueurs. Chacun va commencer avec sa carte et va devoir la décrire aux autres et dire comment il verra la suite. On révèle ensuite un nombre de cartes égal à celui des joueurs plus une. Le guide va devoir trouver celle qui convient le plus pour chacun des participants et mettre un pion spectre sur la carte supplémentaire. Une fois cela fait, les autres joueurs vont devoir se concerter et en faire de même. Une fois les pions posés pour tout le monde, il ne reste plus qu’à vérifier. Si la carte choisie est bonne, le joueur ramasse sa carte. Si elle est mauvaise, le joueur déplace son pion Errance sur le plateau des Passages vers l’Autre Monde. Attention, car si l’un des joueurs arrive sur la dernière case de ce plateau, la partie est perdue…. Pour gagner, il faut que tous les personnages aient au moins 4 cartes devant eux.

Une fois une carte gagnée, chacun raconte la suite de son histoire et ce qu’il veut faire par la suite. Et pour ceux qui n’ont pas de nouvelles cartes, ils peuvent donner un peu plus de renseignements sur leurs actions à venir. Bien entendu, on a rarement les cartes désirées au bon moment. Et quand on se déplace sur le Passage vers l’Autre Monde, on va pouvoir tout de même récolter quelques bonus qui nous aideront un peu à nous en sortir…

Verdict

Énorme coup de cœur que Greenville 1989. Tous les joueurs du Festival International des Jeux étaient unanimes. Pour preuve, la rupture de stock dans la journée du dimanche. Gage de bonne qualité. Un jeu narratif qui sort de l’ordinaire dans lequel il faut vraiment coopérer à 100%. Tout le monde gagne ou tout le monde perd. Les fans de films d’horreur des années 80 vont être comblés. L’univers fantasmagorique va nous entraîner dans des aventures totalement incroyables et dans une rejouabilité infinie. Les histoires dépendront en effet de l’arrivée des cartes et de la façon dont chaque joueur les interprétera. Bravo à Sorry We Are french pour nous avoir concocté cette petite merveille ! Vivement la suite ! Etes-vous prêts à plonger dans un univers fantastique digne des plus grands films d’horreur ? A vous de jouer, apprentis Stephen King

Plus d'articles
Devenez le meilleur inventeur de Bidules avec Gizmos chez Edge