Test de Dinner in Paris

Nombre de joueurs
2 à 4
Durée
45 minutes
Âge
10+
Notre score
95

Notre avis sur Dinner in Paris chez FunnyFox

Dinner in Paris est un jeu de Les Trolls Associés. Il est illustré par Alain Boyer. Les parties durent environ 45 minutes et sont accessible dés 10 ans. On y joue de 2 à 4. Un jeu édité par FunnyFox.

Le but ?

Dans Dinner in Paris, vous allez vous retrouver dans une course acharnée à la plus belle terrasse. En effet, une place piétonne vient d’ouvrir au cœur de la capitale et tous les restaurateurs de la ville vont vouloir ouvrir leur établissement. Il vous faudra être le plus malin pour ouvrir les plus prestigieux restaurants de toutes sortes et avoir les terrasses les plus attirantes.

Mise en place

On commence par choisir le coté du plateau en fonction du nombre de joueurs. Pour 2 joueurs, on peut jouer indifféremment n’importe quel côté ! On dispose sur les emplacements prévus à cet effet les différentes piles de cartes bien mélangées au préalable. Pour ce qui est des Ressources, on fait bien entendu une rivière de 4 cartes près de la pioche. Le dernier emplacement servira pour la défausse. Pour les Majorités, on va en piocher une aléatoirement. Les autres sont défaussées, on en utilise seulement 1 par partie pour marquer des points en fin de partie.

Chaque joueur prend ensuite un plateau, une couleur, place ses tuiles terrasses sur leurs emplacements et garde celles des enseignes des restaurants dans sa réserve.  On place un cube doré sur le 1 de la piste des revenus, et l’argenté reste près du plateau, il nous servira à compter les dépenses. On pioche 4 cartes Ressources et 2 Objectifs. Pour ces derniers, on en choisi 1 secrètement et l’autre sera mis à disposition pour les autres joueurs. Il ne nous reste plus qu’à déclarer le 1er joueur et lancer la partie !

Fonctionnement

Un tour de jeu de Dinner in Paris est extrêmement simple. Le joueur actif commence par piocher une carte ressource visible (dans ce cas, on refill-rempli- immédiatement) ou cachée et il peut ensuite effectuer 2 actions parmi :

  • Piocher 1 carte ressource
  • Ouvrir un restaurant
  • Construire des terrasses
  • Réaliser un objectif

Chaque action pourra être effectuée en double s’il le souhaite, excepté pour les terrasses car bien entendu, on peut en placer autant que l’on veut en une fois si on a de quoi payer !

Piocher une carte : toujours face visible ou cachée. Dés qu’on pioche une visible, on refill de manière à avoir un nouveau choix si l’on veut réitérer l’action ! Ces ressources sont très importantes (et parfois rares) car on en aura besoin pour ouvrir des restaurants.

Ouvrir un restaurant : Il suffit tout simplement de défausser les ressources nécessaires à l’ouverture de l’établissement pour pouvoir le placer ou l’on veut sur la ligne de pointillés delimitant le nombre de joueurs. A l’intérieur de la place, on ne mettra que des terrasses.

Construire des terrasses : Pour placer une terrasse, on va devoir les mettre orthogonalement en partant de devant l’établissement concerné et en en payant le prix. Par exemple, si l’on veut en placer une d’une friterie, on ne pourra pas la faire partir devant un autre restaurant, car chacune à son prix !

Pour ce faire il faudra s’acquitter du prix de la (les) terrasse (s) que l’on souhaite ouvrir. Concernant les règles de pose, on les dispose toujours côte à côte, jamais en diagonale. De plus, une terrasse ne peut toucher une terrasse voisine, même s’il s’agit d’un seul joueur (sauf exception donnée par une carte). Si l’on en place une sur une case pigeon, on pioche immédiatement une carte Pigeon. Si c’est un effet immédiat, on l’applique avant de continuer. Si c’est un effet de jeu, on peut le jouer gratuitement (en plus de ses actions). Et s’il s’agit d’un effet de fin de partie, on le conserve soigneusement dissimulé afin de garder le suspense et de ne pas se faire voler la victoire ! Attention, défense de mettre sa terrasse sur un orchestre ou des plantations bien entendu 😉

Réaliser un objectif : Qu’il soit commun ou personnel, cela compte comme 1 action. Si l’on remplit les conditions demandées, on place la carte devant soi face visible pour montrer qu’elle est validée. Pour les communs, seul le joueur le plus rapide à remplir les conditions pourra avoir la remporter.

Fin de partie :

Elle intervient quand l’une de ces 3 conditions est remplie :

  • Si un joueur atteint la limite de restaurants placés
  • Si un joueur à posé toutes les tuiles terrasses de 2 types de restaurants
  • Si on ne peut plus poser de restaurant ou terrasses sur le plateau.

A ce moment, on termine le tour de jeu de façon à ce que chacun ait joué le même nombre de tour et l’on passe au décompte final. Le plus grand score remporte la partie, mais attention aux majorités qui risquent de changer la donne ! S’il y a égalité, le plus grand nombre de terrasses l’emporte.

Verdict

FunnyFox nous propose donc de construire des terrasses à Paname. Original comme thème mais en plus, le jeu, de par son simple fonctionnement, est terriblement efficace. Pas de règles tordues, on choisit nos actions et on en applique les effets. Pas d’interminables longueurs entre 2 tours, le temps de calculer son prochain coup et c’est à nous de jouer !

Les graphismes sont super attrayants et donnent encore plus envie de jouer. Une réussite totale pour ce jeu conçu pour jouer à tout âge. En effet, petits et grands pourront se battre pour la victoire, le jeu est accessible à toute la famille.

Les cartes pigeon vont vous aider à retourner parfois la situation. En effet, certaines cartes vous permettent de construire vos terrasses adjacentes à un adversaire, voire même de construire par-dessus les siennes pour lui piquer des points de victoire qui peuvent être décisifs ! La stratégie est omniprésente et tout peut basculer en un instant !

Vous vous sentez l’âme d’un restaurateur ? C’est le moment de montrer votre talent et de construire les plus belles terrasses de Paris. Un seul prouvera son ingéniosité !

95
Plus d'articles
Divinus jeu
Flash news !!!! Divinus arrive !!!