Avis et test de Last Message

Auteurs :
Juhwa Lee et Giung Kim
Editeur :
Iello
Nombre de joueuses / joueurs :
3 à 8
Thèmes :
Notre score
85

Avis et test de Last Message de Juhwa Lee et Giung Kim chez Iello

Last Message est un jeu de Juhwa Lee et Giung Kim, illustré par Stéphane Escapa, Vincent Dutrait, Gus Morais et Nathan Hackett. De 3 à 8 joueurs/joueuses à partir de 8 ans pour des parties de 15 minutes. Édité par Iello. Disponible depuis juillet 2021.

Synopsis :

Un crime a été commis, malheureusement la victime est aphasique, elle ne peut plus parler. Elle dispose de 4 manches pour faire deviner aux Inspectrices/Inspecteurs qui est le/la Criminel/lle à l’aide de dessins, 1 par manche. Mais ce dernier/cette dernière peut effacer une partie de ces dessins.  Si les Inspectrices/Inspecteurs parviennent à démasquer le coupable, ils/elles remportent la partie. Dans le cas contraire le/la Criminelle gagne.

La Victime et le/la Criminel/le se mettent du même côté l’Écran, les autres joueuses/joueurs leur font face d l’autre côté. Choisissez 1 Scène de Crime parmi les 6 disponibles. Le/la Criminel/le place secrètement un pion transparent pour designer un personnage (le coupable), celui que les autres joueurs/joueuses devront trouver.

C’est parti pour la 1ère manche !

Après que la Victime ait pris connaissance de la scène, le/la Criminel/le retourne le sablier. La victime dispose maintenant de 30 secondes pour dessiner des indices sur l’un de ses 4 Tableaux sans sortir des 9 cases. Il n’est pas possible de dessiner/écrire plusieurs fois le même élément de la scène sur des cases différentes. Il sera toutefois possible de refaire un même dessin/d’écrire la même chose lors d’une prochaine manche.

Une fois les 9 cases remplies de dessins/de mots, le Criminel/la Criminelle Brouille les pistes. Elle/il efface 5 cases lors de la 1ère manche puis une de moins à chaque manche suivante (soit 4, 3 et 2).

Il est temps pour les Inspecteurs/Inspectrices de désigner un Suspect :

Après avoir réceptionné le Tableau, elles/ils se concertent pour designer 1 seul personnage en se basant sur les indices indiqués sur le Tableau reçu et les précédents. Le/la Criminel/le leur dit si Oui ou Non ce personnage est le coupable. Si oui la partie est terminée, les Inspecteurs/Inspectrices gagnent sinon passez à la manche suivante.

Fin de partie :

Si les Inspectrices/Inspecteurs parviennent à designer le coupable avant la fin de la 4ème manche ils/elles remportent la partie. En désignant le mauvais personnage à l’issue de la 4ème manche, elles/ils perdent la partie

Il est possible de corser l’affaire en sélectionnant un niveau de difficulté :

  • 1 : pas le droit d’écrire
  • : le/la Criminel/le efface une case de plus que d’habitude à chaque manche
  • : Le Criminel ne désigne plus un personnage mais un Objet

Conclusion du jeu Last Message :

Last Message est un party game asymétrique où 1 joueuse/joueur incarne la Victime (Indice, dessins/écrits, 30 secondes), 1 autre le/la Criminel/le (efface), et les joueurs/joueuses restants/es endosseront le rôle d’Inspecteurs/Inspectrices (déductions, accusation). Les Inspectrices/Inspecteurs ont 4 manches pour trouver le personnage coupable sur la scène de crime. La Criminelle/le Criminel remporte la partie si le coupable n’est pas désigné à l’issue des 4 manches. Simple, efficace, il fait lui aussi partie des party games de l’été.

Vous vous souvenez toutes et tous de la BD Où est Charlie, voici un pas de plus franchi dans cet univers avec Last Message. Petit conseil si vous jouez sans sablier, une fois le 1er tableau dessiné et transmis aux Inspectrices/Inspecteurs, la Victime peut commencer son 2ème Tableau le temps de leur réflexion histoire de limiter l’attente. Rien n’empêche d’y apporter quelques corrections en cours de route en fonction de ce que vous entendez.

Une bonne rejouabilité à la vue des détails et du nombre de personnages qu’il y a sur chaque Scène de Crime. Il y en a 6 différentes dans la boîte ce qui repousse encore le nombre de possibilités. Si c’est trop facile pour vous, ne désignez plus un personnage mais un objet, l’arme du crime.

Vous avez un dernier message ! 🙂

Belles parties à Vous !!!

Article de Benjamin Guimbert

85