Le jeu est sorti depuis 1 semaine en France et déjà c’est la frénésie partout. D’ailleurs la version 1.1 vient de sortir sur IOS aujourd’hui. La Pokemonmania a gagné beaucoup de monde. Même avant la sortie officielle du jeu, des chasses étaient déjà organisées un peu partout.

pokemon-go2

Pour en savoir plus sur ce jeu et surtout pour comprendre ce phénomène, nous avons donc téléchargé l’application et testé le jeu dans notre village.

Tout le monde connaît Pokémon. Il y a les cartes à jouer et le dessin animé avec son Pokémon fétiche le gentille Pikachu. Tous les gamins connaissent et jouent avec les cartes à l’école.

Nous voici donc parti en famille à la recherche de petits animaux virtuels dans notre village.

Sur notre chemin, nous rencontrons de nombreuses personnes, smartphone en main. Les échanges se font volontiers. On ne se connaît pas mais on discute, on rigole ensemble. On nous explique comment jouer.  Au fur et à mesure de notre quête, les regards se croisent, les sourires s’échangent.

 

Nous nous sommes donc familiarisés avec l’univers et le vocabulaire du parfait chasseur-dresseur de pokemon. On doit donc attraper des pokemon avec des pokeballs. On doit faire le plein de pokeballs aux pokestops et ensuite aller combattre aux arènes.

pokemon-go3

Le jeu en soi est simplissime : marcher, trouver des pokemons, les attraper, les faire évoluer et les faire combattre aux arènes. Le but : les attraper tous et devenir le meilleur dresseur de pokemon.

Bon, on a compris le jeu mais pourquoi cela passionne tant les gens ?

Ben en fait d’après notre expérience tout simplement parce que c’est rigolo, ludique. Cela fait sortir les gens de chez eux, permet des rencontres et des échanges avec d’autres joueurs. On voit les joueurs partout, dans les bus, les trains, en voiture, à pied.  On se promène en famille, on se balade avec ses enfants et les enfants sont à l’affût, téléphone en main.

pokemon-go4

Mais attention, car le jeu peut s’avérer dangereux. Gardez toujours l’esprit clair, ne vous aventurez pas dans des zones dangereuses. Si vous conduisez, ne jouez pas. De simples règles de bon sens mais qui peuvent s’avérer salvatrices.

Auparavant les jeunes ne sortaient plus de chez eux et passaient des heures sur leurs consoles devant leur écran. Avec ce jeu, les jeunes sortent, marchent, ce qui en soi est meilleur pour leur santé, ont des relations avec les autres, ont tout simplement une vie sociale.

Je parle de ‘jeunes’ mais en réalité ce phénomène touche les jeunes (enfants-ados) jusqu’aux personnes de 40 ans et plus. En effet, les quarantenaires ont également connu les Pokémons dans leur jeunesse et du coup peuvent se sentir intéressés.

pokemo-go5

Cette passion va-t-elle s’estomper avec le temps ? Nous verrons bien  et il y a des chances que cela ne dure qu’un temps avant de passer à autre chose. Mais pour le moment, nous allons en famille poursuivre notre quête de pokemons et nous verrons bien où cela va-t-il nous conduire.