Ce vendredi 13 octobre 2017, notre équipe de Paradoxetemporel.fr  a participé à une Murder Party. Pour ceux qui aiment les énigmes policières les murder party deviennent à la mode, tout comme les escape game et se développent.
Murder Party

Murder Party

C’est à la médiathèque de Florange que nous avons pu devenir des détectives en herbe.

C’est quoi une murder party ?

Pour ceux qui ne connaissent pas le principe, une murder party est une sorte de jeu de rôle. Un meurtre est commis, une dizaine de suspects se trouve sur les lieux du crime. Vous endossez le rôle d’inspecteurs chargés de résoudre l’enquête. Avec votre équipe, pas groupe de 4,5 ou 6 vous partez à la recherche d’indices, vous interrogez les différents suspects. Muni d’un plan des lieux et de votre livret d’enquêteur vous notez les divers indices collectés afin de faire avancer votre enquête.
Des enveloppes indices sont éparpillées dans tout le bâtiment et sont accessibles à tous les enquêteurs. Les enquêteurs peuvent interroger tous les suspects autant qu’ils le veulent et ont droit à 5 fouilles-poches pour avoir un indice supplémentaire. Lorsqu’un suspect est déjà interrogé par une équipe il faut attendre son tour pour l’interroger et bien sûr jouer fair-play avec les autres enquêteurs en ne cachant pas les indices.
L’enquête se déroule en 2h30. A la fin du temps escompté, vous devez avoir trouvé le coupable et le mobile du crime.
Notre enquête : Noël à l’auberge Chantepierre
Synopsis : Décembre 1951
Pierre Schwartz, patron d’une grande cristallerie située à Epinal, invite toute sa famille à passer la période des fêtes de Noël réunie à l’auberge Chantepierre située en montagne à 1300m d’altitude, dans le Jura, non loi de Bois Amont,  à la frontière Suisse.
Les nuits d’hiver sont ponctuées par des chutes de neige et les risques d’avalanche sont grands, mais cela ajoute au pittoresque que M. Schwartz espérait trouver en venant ici.
Nous sommes le lundi 24 décembre. Bloqué par les fortes chutes de neige, tout ce petit monde s’apprête à célébrer Noël autour d’un repas préparé par Régine, la cuisinière. Au moment du dessert les plombs sautent. Dans le noir, un râle se fait entendre et lorsque Joseph Chavernac l’aubergiste rétablit le courant, tout le monde, pétrifié de stupeur, découvre le corps inanimé d’Hélène…le couteau à dinde, resté sur la table, entre les deux omoplates…
Le meurtrier ou la meurtrière se cache donc parmi les 13 convives restants. En attendant de pouvoir prévenir la gendarmerie; le corps d’Hélène est placé à l’extérieur, sous un drap, sous l’abri à bois;, afin d’éviter sa décomposition…
Et c’est à vous d’enquêter.
 
Notre enquête s’est déroulée dans une salle comble. En effet, pour cette première murder party, la médiathèque de Florange a frappé fort puisque l’évènement était complet.
Un grand bravo à la médiathèque de Florange et à l’association Les tables de l’imaginaire  qui ont organisé cette super murder party et surtout un grand bravo aux acteurs qui ont joué les suspects avec beaucoup de brio. Des rafraîchissements avec chips, gâteaux secs étaient offerts.
Nous avons passé une superbe soirée, rigolé beaucoup tant parfois nous avions l’air bête. Certains échafaudaient des hypothèses aussi étranges que compliquées. Mais pourquoi pas ?
Le but est que nous nous soyons bien amusé. Nous nous sommes pris au jeu, mis dans la peau des grands détectives de Castle au capitaine Marleau et peu importe l’issue finale, pour nous le contrat est largement rempli et nous reviendrons enquêter avec plaisir lors d’un prochain crime.