6 qui prend et qui fait perdre!

6 qui prend est un jeu de cartes de Wolfgang Kramer et  illustré par Franz Vohwinkel. L’éditeur est Gigamic. Il s’adresse à un public à partir de 10 ans (mais des plus jeunes pourront y jouer tout de même car la mécanique est relativement simple). Les parties durent entre 30 minutes et une heure en fonction du nombre de participants qui vont de 2 à 10. Plus il y a de monde, plus c’est long bien évidemment.

6 qui joue ?

Il va donc falloir jouer de ruse et aussi de chance pour espérer remporter la partie de 6 qui prend. Le jeu est extrêmement addictif qui plus est! Sur chaque carte, des têtes de bœufs sont dessinées. Le gagnant est celui qui en aura le moins à la fin de toutes les manches! Pour cela, chacun va avoir 10 cartes en main. Au milieu de la table, 4 cartes qui vont former des lignes grandissantes. On joue dans l’ordre croissant des cartes sélectionnées par les joueurs et quand il y a 5 cartes dans une ligne, elle est pleine! Le malheureux qui mettra la sixième récoltera les 5 premières et laissera la sienne à la place. Dans le cas où un joueur utilise un carte plus petite que celles présentes, il choisit de la mettre à la place de la rangée de son choix qu’il va bien entendu récolter. Rien de plus simple, au bout de 10 tours, la manche est finie!

Subtilité des cartes…

Les cartes sont très simples et très belle en même temps. Juste des têtes de vaches de différentes valeurs. 1, 2, 3, 5 et 7 points sont possibles à avoir! Alors attention, le premier qui atteint le score de 66 déclenche la fin de la partie et la perd. Et le vainqueur est bien entendu celui qui a le moins de points. Un jeu simple et efficace mais qui tord les neurones! Une variante pour les experts consiste à utiliser uniquement les premières cartes nécessaires. Je m’explique pour 4 joueurs, on prendra uniquement les 10 cartes par personnes et les 4 commençant les rangées. Ce qui veut dire que l’on ne gardera que les cartes numérotées de 1 à 44. Cela monte le stress et l’on doit réfléchir encore plus pour l’emporter. D’autres variantes ont été « inventées » par les plus acharnés des joueurs afin de corser toujours plus les parties !

Verdict :

6 qui prend est l’un des « must have » de Gigamic. L’essayer, c’est l’adopter. Avec en prime des règles simples qui s’apprennent environ en 6 minutes :p . Seule la ruse et la chance feront la différence entre les joueurs. On aime et on en redemande! N’hésitez pas à l’acheter, succès de vos apéros assuré!