Nightmarium, en plain cauchemars…
Nightmarium est un jeu de Konstantin Seleznev et illustré par Erbol Bulentaev. L’éditeur en France est Bragelonne. Il s’agit d’un jeu pour 2 à 5 joueurs à partir de 12 ans. Les parties sont extrêmement rapides car elles ne durent qu’une vingtaine de minutes.
Il s’agit donc d’un jeu familial, même si les personnages rencontrés dans Nightmarium sont issus de nos cauchemars. Chaque joueur incarne un savant qui va devoir recréer 5 créatures plus étranges les unes que les autres. Il faudra pour cela réunir jambes, torse et tête afin d’en former une. Répétez l’opération 5 fois et vous avez gagné! Simple me direz-vous ? Pas si facile bien au contraire. Chacune de ces charmante bébêtes va avoir des pouvoirs qui vont être activé lors de la dernière phase de leur création. Et ces derniers peuvent être très féroces et destructeurs pour les adversaires! De plus, en calculant bien, on peut faire des combos dévastateurs! Ainsi, en passe de gagner la partie, on peut rapidement se retrouver dernier. La guerre des monstres va être terrible!

Du coté de la rejouabilité, elle est incroyable. Chaque créature est composée de 3 parties. Les membres inférieurs, le tronc et la tête. Il existe 4 types de monstres, représentés par différentes couleurs et sachant que l’on peut tous les mélanger, imaginez le nombre de possibilités offertes! Et si vous êtes réellement chanceux, vous arriverez peut être à en faire un avec une seule et même couleur…
Verdict :
Nightmarium est un jeu de réflexion et de stratégie comme il en existe peu. Il va falloir bien calculer et avoir tout de même un peu de chance avec le tirage des cartes pour pouvoir remporter la partie. Un jeu qui séduira toute la famille, tant par la durée de ses parties que par des visuels et des créatures trop « mignonnes » pour être des monstres. Ou alors, des gentils monstres. On aime et on en redemande, voilà le genre de jeu agréable pour passer de bonnes soirées 🙂 Un grand merci à Bragelonne pour nous permettre de le découvrir en France!