Sid Meier’s Civilization : Une Nouvelle Aube est un jeu de James Kniffen, illustré par Wil Springer, Michael Silsby et Anders Finér. De 2 à 4 joueurs, à partir de 14 ans, pour des parties de 60 à 120 minutes. Édité par Fantasy Flight Games et distribué par Asmodee France.

 

Traversez les Ages, agrandissez votre territoire, construisez des Merveilles et remplissez 3 conditions de victoire pour remporter la partie. Sid Meier’s Civilization : Une Nouvelle Aube est une adaptation en jeu de plateau du célèbre jeu vidéo du même nom.

 

Test :

 

Pour votre, vos premières parties, il est conseillé de suivre le plan pour l’installation des tuiles de plateau. En fonction du nombre de joueurs, vous ne jouerez qu’avec un certain nombre de ces tuiles.

Côté joueur :

 

Choisissez un Dirigeant parmi les 8 disponibles : Hojo Tokimune (Japon), Catherine de Médicis (France), Teddy Roosevelt (Amérique), Gilgamesh (Sumer), Cléopatre (Egypte), Trajan (Rome), Tomyris (Scythie) et Moctezuma (Aztèque).

Puis choisissez une couleur et récupérez les éléments suivants correspondants : Cadran de Tech, cartes de Priorité, pions Contrôle, figurines Caravane et Ville et vos cartes Diplomatie (les 3 Ages). Prenez également la barre de Priorité correspondante et placez vos cartes Priorité 1er Age comme indiqué sur la partie inférieure de votre fiche Dirigeant.

 

Côté Plateau :

 

Une fois vos tuiles Plateau assemblées, placez les pions Barbare, les pions Merveille de la Nature, les pions CitéEtat et les pions Ressources comme indiqué sur les tuiles Plateau.

Placez votre Capitale sur l’icône Étoile la plus proche de vous.

Le pion Boussole est placé au hasard. Il indique le sens de déplacement d’une case des Barbares en fonction de votre résultat au jet du dé.

A chaque fois que le tour revient au 1er joueur, il tourne la molette du cadran d’Événements d’un cran vers la droite.

 

Placez au hasard 3 cartes Victoire, visible de tous. Pour remporter la partie, vous devrez remplir 1 des 2 conditions sur chaque carte.

Pour la carte Victoire ci-dessus, vous devez soit contrôler 5 Villes Majeures (totalement entourées de pions Contrôle sauf sur l’eau bien entendu), soit contrôler 2 Merveilles de la Nature.

 

Tour de jeu :

A votre Tour de jeu, vous pouvez jouer une de vos cartes Priorité en la décalant de la rangée. En fonction de leur positionnement sur la barre des Priorités, vous pourrez appliquer l’effet de la carte sur le terrain correspondant et ceux situés avant. A l’Age I, vous avec des cartes de Priorité de départ identiques mais situées différemment sur votre Barre de Priorité selon votre Personnage.

 

La Culture (Haut-Empire) vous permet de placez 2 pions Contrôle (Cf. photo ci-dessous) sur 2 cases adjacentes à une de vos villes.

L’Armée vous permet de retourner un nombre de pions Contrôle face renforcée (Cf. photo ci-dessus) égale au niveau d’échelons de la carte dans la barre de Priorité. Ou alors portez jusqu’à 2 attaques d’une portée égale au niveau d’échelon de la carte.

 

L’Économie (Commerce Extérieur) vous permet de déplacer chacune de vos caravanes jusqu’à 3 cases ne contenant pas de Barbare, ni d’eau. Le but étant de rejoindre une ville adverse ou Cité-Etat pour commercer. Récupérez 2 jetons Commerce ou une carte Diplomatie en fonction du commerce effectué.

L’Industrie (Poterie) vous permet de construire une Merveille ou un Ville. Le chiffre indiqué en bas à gauche de la Merveille disponible correspond aux Ressources nécessaires à sa construction. L’échelon où est placé votre carte Industrie correspond aux Ressources qu’elle vous apportera. En bas à droite sont indiquées les Ressources que vous pouvez utiliser pour la construction de la Merveille : 1 jeton= 2 Ressources. Une fois construite la Merveille vous octroiera un Bonus (Cf. photo ci-dessous).

Si vous construisez une Ville, placez-la sur le Terrain correspondant au niveau d’échelon (ou inférieur) de votre carte Industrie et ce jusqu’à 2 cases d’une case alliée.

 

La Science (Astrologie), vous permet d’avancer votre cadran Tech d’un nombre de cases égal au numéro de l’échelon où la carte se situe.

 

A 3, 6, 10, 14, 19 et 24, prenez une carte de l’Age correspondant pour améliorer votre civilisation. Elle remplacera celle placée dans votre Barre de Priorité. Une fois au maximum, soit 24, replacez le cadran sur le 15.

 

Vous pouvez accumuler jusqu’à 3 pions Commerces par carte. Lorsque vous jouez une carte vous pouvez dépenser les jetons placés dessus pour améliorer l’effet de celle-ci. Par exemple un jeton Commerce sur votre carte Economie peut vous permettre de déplacer vos caravanes d’une case supplémentaire.

 

A la fin de votre tour, la carte jouée passera au 1er échelon et décalera les autres vers la droite. En voila une belle mécanique de programmation, très stratégique.

 

Je passe rapidement par dessus les autres étapes du jeu. Car la clef du gameplay tourne surtout autour des actions vues précédemment. Vous pourrez mener des attaques contre les Barbares, les Cités-Etats, des Cités Adverses pour substituer une ville, un jeton Contrôle ou récupérer un jeton Commerce en fonction du combat mené.

 

Le 1er joueur à avoir rempli 1 objectif sur chacune des cartes Victoire remporte la partie.

 

 Sid Meier’s Civilization est un jeu de programmation, d’expansion, de contrôle de Territoire, de développement et de gestion de main. Les règles sont rapidement transmises et les tours de jeu sont fluides et rapides. Plutôt orienté à la base pour des joueurs experts, il reste toutefois abordable pour des joueurs un peu plus occasionnels. Il faudra tout de même qu’un joueur se plonge dans le livret de règles. Mais cela reste valable pour tout jeu J. Le matériel est de très bonne qualité tout comme celle des illustrations des tuiles, des Fiches Dirigeant, bref de tout le matos J. Avec ce plateau et ce décor 3d, vous vous immergerez facilement dans la partie.

Le côté évolution de votre civilisation se fera ressentir surtout avec l’avancement des piles de cartes Merveille ainsi que l’avancement de votre expansion.

Quelque soit le nombre de joueurs, le jeu fonctionne bien de part sa mise en place de tuiles Plateau. Pour les interactions, elles seront tout de même plus fortes à 4 joueurs.

Civilization : une Aube Nouvelle n’est pas une extension des précédents jeux de plateau du même nom. Aux joueurs ayant une expérience ludique des autres opus, ne cherchez pas une suite mais plutôt un Reboot.

Remporterez-vous cette course au développement ?

Très bonnes parties à Toutes et Tous !!!

Article de Benjamin Guimbert