Test de Pocket Détective : Meurtre à l’Université

Auteur :
Yuri Yamshchikov
Editeur :
Jet Games Studio / Matagot
Nombre de joueurs / joueuses :
1 à 6
Thèmes :
Cartes, enquête, meutre, mémorisation, déduction, coopératif
Notre score
85

Test de Pocket Détective : Meurtre à l’Université de Yuri Yamshchikov chez Matagot

Pocket Détective : Meurtre à l’Université est un jeu de Yuri Yamshchikov, illustré par Jet Games Studio. De 1 à 6 joueuses/joueurs à partir de 14 ans pour des parties de 60 minutes. Édité par Jet Games Studio, localisé par Matagot et distribué par Surfin’Meeple. Disponible depuis juillet 2020.

Première enquête de la série Pocket Detective, 71 cartes pour une enquête pleine de surprises.  

Synopsis :

Un professeur/chercheur de l’Université a été retrouvé mort, les enquêteurs/enquêtrices que vous êtes doivent rassembler les indices nécessaires pour trouver le coupable et résoudre l’enquête avant de faire leur rapport au procureur.

Notre partie :

Après une petite baignade bien méritée suite à une marche sous un soleil de plomb vient le temps du ludique et du pratique. J’avais précautionneusement placé ce paquet de cartes dans mon sac avant cette expédition dominicale.

Nous n’avons pas vraiment suivi les recommandations concernant l’ordre du tour, nous avons plutôt joué dans une anarchie collégiale et ordonnée :-). Qu’a cela ne tienne, notre partie fût un bon moment de partage et d’écoute. A notre décharge nous étions 5 joueuses/joueurs habitués/ées de la chose ludique. Bien sûr vous pouvez suivre la procédure indiquée en jouant à tour de rôle.

Après avoir disposé les différents paquets de cartes en fonction de leur lettre de A à F et placé les cartes A3 à A7 comme indiqué, vous serez voilà prêtes/prêts à mener l’enquête.

Après une lecture narrative/immersive d’une 1ère carte suivi d’une mise en place rapide, nous voici directement plongés/ées au cœur de l’enquête.

Choisissez une piste et prenez la carte indiquée, partagez les informations avec vos coéquipières/coéquipiers.

Je ne montrerai pas plus de photo pour éviter tout spoil ;-).

Au fur et à mesure de votre progression vous révélerez des cartes de certains paquets : empreinte, compte bancaire, alibi, etc… Chacune des cartes comporte soit un symbole horloge et/ou un symbole émoticône pas content :-(. En fin de partie, après votre échange avec le procureur, les horloges vous feront perdre 1 point et les 🙁 10 points en partant d’une base de 100 si vous parvenez à arrêter le meurtrier/la meurtrière et 80 si elle/il s’échappe. Suite à votre rapide soustraction, votre score final vous indiquera votre niveau de réussite.

Avis :

Pocket Detective : Meurtre à l’Université est un jeu de cartes (format traditionnel), d’enquête coopératif. Très fonctionnel, facile à transporter, immersif, le tout pour un prix sous la barre des dix euros. Effectivement c’est un one shoot mais c’est le cas de quasi la totalité des jeux d’enquête, d’escape games…

Le principe est bien ficelé, les fausses pistes bien présentes vous emmèneront vers de mauvaises directions. Ici pas de contrainte de temps, mais plus vous révélerez de cartes et plus votre score final risque d’être de faible. Vous pouvez la jouer en mode compétitif (contre le jeu) pour marquer un maximum de points soit en révélant le moins de cartes possibles mais vous pouvez également la jouer plus cool ;-).

71 cartes, des règles très simples, le tout pour une expérience de jeu vraiment plaisante. Nous avons déjà hâte de voir arriver les prochaines enquêtes ! 🙂 Quelque chose me dit que cela ne devrait pas tarder ;-).

Et oui ! Le jeu tient bien dans la poche.

Parviendrez-vous à résoudre cette enquête ?

Belle enquête à Vous !!!

Article de Benjamin Guimbert

Matagot news
Points positifs
Points négatifs
85
Plus d'articles
Deckscape l'Evasion d'Alcatraz jeu
Test de Deckscape : L’Évasion d’Alcatraz